« | Accueil | cocorosif suite »

11 avril 2007

Commentaires

ck

Pour vous avoir ouvert les portes de la maison de mon rêve et vous les avoir fait découvrir ici en France... J'ai eu mal à la tête en rentrant de leur concert au Grand Rex hier soir.. mais j'ai fait le deuil...

Mes petites sirènes qui jouaient encore avec leurs jouets se sont tranformées en facteur, vidéo bisounours, dragqueen, sons de jeux électroniques abrutissants.. Même les couleurs sont parties... C'était grand, c'était froid, il n'y avait plu d'hora...just un pointe brillants sur scène qui les rappele.. une pierre... elles se sont réincarnées..
Ont dirait même qu'elles ont exterminés les Indiens avant de partir... Il ne reste même plu une plume...

Aujourd'hui je reçois la newsletter des Inrocks et les vois en couverture... Je ne les reconnais plu..

J'aimais bien cette époque où je m'occupais d'elles en cachette, où je vous racontais leur histoire.. Vous savais c'est l'histoire deux filles américaines qui ont enregistrées leur album à Paris dans la salle de bain, l'une a une voix d'OPéra, l'autre de Billie holydays, il y a des sons de jouets pour enfants ect..
Quand j'étais leur attachée de presse à ce temps là, chez Chronowax, on me disait de ne pas perdre mon temps avec elles.. que de toutes façons ca ne marcherait jamais... qu'il ne faut pas s'en occuper... mais j'y croyais... et je continuais.. en cachette... par amour de leur son..(j'en profite pour vous conseillez de voir le film "le salon de musique" d'ailleurs...)
Et j'étais fière d'elles... parfois triste car je n'avais jamais de merci.. et elles étaient si froide la première fois que je les rencontré à la guinguette pirate..
Pourtant, je crois même que vous m'avez vu pleurer chez France Inter lorsqu'on avait fait l'enregistrement pour Lenoir (vous vous rappelez Michelle, Emmanuelle?... )Crier de joie à la fondation Cartier entre beautifull boy avec Anthony and the Johnson, et le slam de Spleen... il reste d'ailleurs des traces sur l'enregistrement... Prendre froid à la sortie du café de la danse.. les rdv presse que j'avais organisé chez Colette (et que j'ai dû laisser..) les itw par email.. Le concert pour le Fiac place Vendôme.. A la route du Rock, Devendra éssayait de me reconfortait.. Etc ect.. Mais sous la plage j'ai commencé laché..

C'était une belle expérience.. un rêve...

Je n'ai pourtant jamais écouter Noah's ark.. lorsqu'elles m'avaient demandé de leur trouver un studio pour enregistrer quelques chansons pour ce deuxième.. je leur avais dit ok, je vous en trouve un mais à une condition, je veux que vous me les faites écouter... Elles n'ont jamais tenues parole.. J'étais responsable des esportations de pierre précieuse chez Cartier à ce temps.. Je ne vous raconte pas le micmac... mais je leur ai trouvé (merci encore mangrove).. et je ne vous explique pas les risques que j'ai pris..

Comme elles n'ont pas perdu leur voix, bien au contraire..

Je fais un voeux pour le 4èm...

Et fini les risques...

duc

Apprends à écrire et à t'exprimer clairement, après tu reviendras...Jamais entendu (lu) autant de conneries...

dfline

qui es tu toi qui réagis à la forme (qui pourtant traduit plus que tout la spontanéité, le vécu, la blessure) et absolument pas sur le fond (prouve nous ke ce sont des conneries d'abord) à toi :

ck


je n'ai rien à prouvé...
mais je pense avoir bien fait mon travail...
et quand ce travail devient une passion, les sentiments qu'on éprouve, les bons et les moins bons, ont besoin de sortir aussi... et d'être partagé...


tom

Il est très mal poli,quand on est blessé, de le faire savoir.

dfline

la politesse a des limites non ... la vérité sort toujours un jour ou l'autre et dérange, c'est bien connu #

tom

Ce n'est pas parce qu'on est honnête que l'on dit la vérité.
Et pour établir un semblant de vérité, il faudrait connaitre la position des Cocorosie sur ce sujet pour ce faire un avis objectif.
Ce que je reproche au laïus de Ck c'est de se lamenter sur son "triste sort".
Si tout cela est vrai, je suis désolé pour elle, c'est toujours malheureux d'être déçu mais franchement qu'est ce qu'on s'en fout!
Savoir que les Cocorosie peuvent agir connement comme des humains, wahou la bonne nouvelle!
Et puis vu ce qui se dégage du discours de Ck, je crois comprendre pourquoi les Cocorosie ont réagis comme cela.
Ainsi je me répète, il est mal poli de se lamenter sur son sort en place publique.

ck

Il y a un livre sur l'undergound musical parisien qui dort...
Je sens que ce bruit va le reveiller...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.