« sous le parking la mer | Accueil | DÉPART »

14 mars 2007

Commentaires

alain

Mon impression de cet antre fut pour moi non pas celui d'une caverne mais celui d'un ventre fécond avec au fond l'espace matricielle sufisement protecteur, et gavé de matière, tout ça à porté de l'humain pour permettre l'éclosion de sa création si je puis me permettre...

ck

Une poche... celeste..

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.